L’association

L’association Je veux être une aspie (loi de 1901) a pour premier objectif de faire reconnaitre l’autisme d’Asperger comme une neuroatypie de haut niveau (sans déficience intellectuelle) qui représente de véritables atouts personnels et professionnels. Plus exactement, il s’agit de considérer cette différence neurologique par des mesures compréhensibles et applicables par tous au sein de la société. C’est pourquoi, il convient davantage de parler de bonnes pratiques pour l’action publique ou encore de bien commun. De la même façon, JVEA n’est pas un jingle pour se croire autiste sans raisons (ou par pur fantasme) ; il n’est pas question non plus de laisser à l’abandon des personnes en difficultés (d’un point de vue allocatif ou de pathologies en lien avec la neurodiversité d’Asperger).

Dans un deuxième temps, l’association oeuvre à la création d’un troisième statut juridique correspondant plus justement aux autistes d’Asperger. En même temps, qu’elle acte pour l’adoption d’une formation de base à l’autisme auprès de professionnels de la santé (en priorité en milieu professionnel et de l’enseignement) et plus largement, à la diffusion de bonnes pratiques auprès du plus grand nombre.

Pour parangon, le projet adhère à la mouvance de l’Aspergian Pride ou d’Aspies For Freedom.

Réfléchissons ensemble !

 

Message JVEA_S1.jpg